Navigation – Plan du site

Annexe 4 : L’ACM et la méthode d’appariement à l’aide du module FactoMineR

Joël Laillier et Christian Topalov

Texte intégral

1Le module FactoMineR développé par le département de mathématique de l’Agrocampus de Rennes permet de réaliser facilement des analyses factorielles sous le logiciel R. Il est téléchargeable gratuitement à l’adresse suivante : http://factominer.free.fr/​index_fr.html. Un tutoriel très développé y est disponible en français. Il permet par ailleurs de combiner à l’analyse factorielle des méthodes d’appariement permettant de dégager des groupes d’individus partageant des caractéristiques communes. La combinaison de ces deux méthodes est extrêmement utile à chaque fois que l’on veut discriminer une population.

2La méthode d’appariement proposée par FactoMineR fonctionne en deux temps. Tout d’abord, une analyse des correspondances multiples est réalisée sur les variables actives dont la liste est présentée ci-dessous (les valeurs prises par ces variables pour les individus sur lesquels porte l’analyse sont données dans l’annexe 5). À partir des résultats des deux premiers axes de l’ACM, le module réalise une classification ascendante hiérarchique réalisée selon un algorithme de Ward (celle-ci est présentée dans l’annexe suivante pour nos données). Cette classification permet de déterminer le nombre de grands ensembles qui sépare la population (ici trois groupes).

3Dans un second temps, est appliquée une méthode des K-moyennes toujours à partir des résultats de l’ACM, en cherchant à découper la population selon le nombre de groupes indiqué par la classification hiérarchique. L’appariement par la méthode des K-moyennes demande en effet de connaître a priori le nombre de groupe que l’on veut obtenir. Il permet alors une optimisation combinatoire à même de construire des groupes plus homogènes et qui se distinguent davantage les uns des autres. Par contre, il ne permet pas de connaître les liens de proximité entre les individus comme un dendrogramme de classification hiérarchique, ce que représente le graphique ci-dessous.

Liste des variables actives de l’analyse des correspondances multiples (ACM)

PROJETS

direction de projets de recherche

IUF (JUNIOR/SENIOR)

membre de l'IUF

PEDR

mention de la PEDR ou PES

DISTINCTIONS

Titres de distinctions scientifiques ou autres (légion d'honneur, médaille du CNRS ...)

JURY CONCOURS

membre de jury de concours pour l'ENS, l'agrégation, l'IUF ...

CNU

membre du CNU

CoNRS

membre du CoNRS

AERES

mission pour l'AERES (expert, délégués scientifiques, ...)

ANR

mission pour l'ANR (expert, comités de sélection ...)

DIR EQUIPE

direction d'une équipe de recherche

DIR LABO

direction d'un laboratoire

DIR UFR

direction d'une UFR

DIR ECOLE DOC

direction d'une école doctorale

AUTRES RESPONSABILIT_S PEDA

autres responsabilités pédagogiques (direction de master, de licence ...)

PDT UNIVERSITE/PRES

président d'université, d'établissement ou de PRES

CONSEILS D_UNIVERSIT_ (CA/CS/CEVU)

membre des conseils d'université centraux électifs

AUTRES RESPONSABILIT_S UNIV

mission pour les universités (vice-présidence, mission pour la présidence ...)

MISSIONS EDUC NAT ET ESR

mission pour des organismes rattachés au ministère de l'ESR (MSTP, DGES, DGRI, SNRI ...)

MISSIONS AUTRES MINISTERES

mission pour tous les autres ministères (experts, chargés de mission ...)

MISSIONS ORGANISMES NON LUCRATIF (Y COMPRIS INTERNATIONALES)

chargés de mission pour des organismes non lucratifs (OMS, OMC, OCDE, commission européenne)

MISSIONS SECTEUR PRIV_

chargés de missions pour des organismes privés (fondations, consultants pour des entreprises privée, chefs d'entreprise ou de cabinet, avocats, journalistes ...)

COLLABORATIONS INTERNATIONALES

mention de collaborations internationales (projets de recherches, postes dans des universités étrangères ...)

ETRANGER-COURT

séjours professionnnels dans des universités ou des centres de recherches étrangers inférieurs à 6 mois

ETRANGER-LONG

séjours professionnnels dans des universités ou des centres de recherches étrangers supérieurs à 6 mois

SOCIETES SAVANTES

direction de sociétés savantes (directeur/trice, membre du comité de direction ...)

REVUES

direction de revues scientifiques (comité de rédaction, comité éditoriale, direction ...)

GRANDE ECOLE

mention d'ancien élèves d'une grande école (ENS Ulm, ENS Saint-Cloud, Polytechnique, Sciences-Po Paris ...)

Graphe de la classification ascendante hiérarchique

Graphe de la classification ascendante hiérarchique

4Ce dendrogramme ne présente donc pas les résultats de l’appariement consolidé, mais celui de la première classification ascendante hiérarchique. Cependant on peut aussi y lire les résultats consolidés, les couleurs étant les mêmes que celle de l’ACM : en gris clair le groupe 1 des « scientifiques », en gris foncé le groupe 2 des « administrateurs » et en noir le groupe 3 des « grands patrons ». Les individus sont codés par leur institution d’évaluation, le sexe et la discipline (néanmoins, les numéros identifiants les individus ne correspondent pas à ceux de la matrice de l’ACM). Ils sont également symbolisés selon la même nomenclature que celle de l’ACM à l’exception des délégués scientifiques de l’AERES représentés par une étoile. La représentation du dendrogramme en rond a été réalisée à l’aide du logiciel en ligne EvolView accessible à l’adresse suivante : http://www.evolgenius.info/​evolview/​. On peut voir ainsi, à partir des couleurs, à quel point, pour nos données, la classification réussit déjà à construire des groupes proches de l’appariement consolidé, ce qui témoigne de différences nettement marquées entre les trois groupes.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Graphe de la classification ascendante hiérarchique
URL http://sociologie.revues.org/docannexe/image/3121/img-1.png
Fichier image/png, 649k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Joël Laillier et Christian Topalov, « Annexe 4 : L’ACM et la méthode d’appariement à l’aide du module FactoMineR », Sociologie [En ligne], N° 2, vol. 8 |  2017, mis en ligne le 16 janvier 2017, consulté le 19 septembre 2017. URL : http://sociologie.revues.org/3121

Haut de page

Auteurs

Joël Laillier

Articles du même auteur

Christian Topalov

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page