Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Cette trame (non-exhaustive) était un support à partir duquel les interviews ont été réalisées, mais l’essentiel de la rencontre suivait le fil conducteur des propos de l’enquêté et se détachait donc cette grille.

I) trajectoire biographique

1- Données sociodémographiques :

2- Age

3- Situation scolaire et professionnelle actuelle :

4Si le jeune est scolarisé : type d’établissement fréquenté (en France : lycée professionnel, lycée général et technologique ? en Allemagne : Realschule, Hauptschule, Gymnasium ?)

5Si le jeune n’est pas scolarisé : description de la situation professionnelle (activité professionnelle ? Type d’entreprise et modalités d’emploi (famille, réseau d’amis, de connaissances…) Type de qualifications scolaires et professionnelles.

6- Situation familiale : Description des membres de la famille (si vie maritale, situation et description de l’épouse/époux, des enfants)

7- composition familiale personnelle, profession des parents (quelle évolution ?), niveau de scolarisation des parents, maîtrise de la langue, place dans la fratrie, niveau scolaire et professionnel des frères et sœurs, description rapide de leur situation.

8- Lieu de résidence (et trajectoire résidentielle : ascension ? « déclassement » ?) type de résidence (individuelle/collective ?) Modalités d’investissement du foyer : qui vit dans le domicile familial (plusieurs générations ? Cellule familiale élargie ?)

9Les pratiques familiales en famille : Langue des échanges (entre parents et enfants et entre enfants)

10Place des médias turcs : presses écrites (quel type), radios (quelles fréquences sont écoutées ?) télévision turque (quels canaux). Type de discussions en famille (le soir aux dîners par exemple, cette semaine, quels ont été les thèmes d’échange).

2- L'expérience de la migration :

11Qu’en sait le jeune ? (suivre les propos engagés et demander toutes précisions complémentaires) Que pouvez-vous me dire sur les premières personnes venues ici, comment est-ce que cela se passe pour elles ? Époque, district d’origine (trajectoires : migrations internes ?) Modes de vie au pays, raisons de la migration, conditions d'arrivée, de logement, d'emploi, formation des parents, rapports aux Français et/ou aux Allemands, aux autres minorités, aux administrations locales et nationales (anecdotes racontées par les parents) Quels souvenirs ont été racontés par les parents ? Leur récit du parcours migratoire : circonstances d'arrivée, activation des réseaux, situation professionnelle, résidentielle : quelle évolution ?

II) Parcours individuel, scolaire et professionnel

1- L’école élémentaire / die Grundschule

12- Appréciations générales sur l'école primaire : matières appréciées, points forts (justifications), difficultés, redoublement(s) ? Motifs, justifications ? Description et souvenirs de l'acquisition des savoirs fondamentaux.

13- Le(s) maître(s) : s’en souvient-on ? Description du mauvais et du bon maître d’école, de celui que l’on aurait souhaité avoir.

14- Place des parents : vérification du travail scolaire ? Qui aide ? De quelle façon ? Autre instance d’aide ?

15- Qui sont les amis ? Que fait-on avec eux ?

16- Description des relations sociales et ethniques (aux Allemands et aux autres Turcs)

2- Le collège / die Hauptschule, die Realschule, filières menant au Gymnasium

17- L’orientation et l'arrivée dans l’établissement : en Allemagne, décrire finement la manière dont l’orientation a été vécue : choisie, subie, acceptée ? A-t-elle été conforme aux voeux du jeune ? (faire décrire) Quelle a été la place des parents et leur perception quant à cette orientation ? : Comment voit-on les élèves qui ont été au Gymnasium, en Realschule, Hauptschule ?

18- Pour tous les jeunes (de France et d’Allemagne) : souvenirs et descriptions (changement de salle, d'enseignants) quelles sont les différences majeures avec l’école ? Sentiment et/ou vécu de discriminations (ethniques, religieuses…), développer.

19Les notes :

20- Les matières appréciées, les matières moins appréciées, celles où les résultats sont bons et où ils sont moins bons ; quelles sont les raisons de ces résultats? Appréciation individuelle de la place accordée au travail scolaire

21- Définition du « bon » et du « mauvais » élève et auto-positionnement

22Le comportement :

23Description de son propre comportement en cours et l’expliquer : convocation des parents (en raison des résultats et/ou du comportement ?) (si oui, faire raconter : qui est présent, attitude des protagonistes, qui traduit ?) Conséquences (familiales et scolaires, sanctions ? ) Position parentale face à la discipline.

24Au collège, qui sont les amis ? Comment les décrirait-on ? Que fait-on avec eux ? Où ? Qui évite-t-on ? Pourquoi ? (observer les différences entre filles et garçons, cantonnement social aux « réseaux » ? Relations aux filles/garçons : quel type de relations filles/garçons ?)

3- Le temps de la fin de l’enseignement secondaire ou de la fin d’étude

25Pour les jeunes vivant en France : L’orientation en LP, LG

26Pour les jeunes vivant en Allemagne, configurer les questions en fonction de la teneur que prend la fin d’étude, demander s’il y a eu une réorientation au moyen de passerelles

27- Quel choix d’orientation, vœux, justifications et stratégies (faire développer). Consonance entre les désirs de la famille et ceux du jeune ? Ecarts ? Décrire.

28Décision du conseil de classe, en accord avec le souhait ? (Si non, réactions individuelles et familiales)

29Comment a été vécue l’orientation (pour les jeunes en France), la réorientation ou la fin d’étude pour les jeunes en Allemagne ? Quelle prise de recul sur cet événement ? Qu’en pense le jeune ? Sa famille ? Comment l’expliquer ? Le jeune est-il aujourd’hui satisfait de son orientation et de ce qu’il fait ? (faire développer)

30- Description personnelle de l’univers scolaire selon le type d’établissement : modifications majeures : enseignements, planning, professeurs. Quelles différences par rapport au début de l’enseignement secondaire (collège pour les jeunes en France, fin de Realschule ou d’Hauptschule pour les jeunes en Allemagne) ? Quelles différences supposées avec d’autres types d’établissements ? (Selon vous, à quoi ressemble l’organisation du Gymnasium, Realschule, Hauptschule par rapport à l’établissement fréquenté ?)

31- Description de la vie et de l’ambiance de la classe, des « bons » et des « mauvais » élèves, auto-positionnement. Différence par rapport à la « hiérarchie scolaire » du collège ? Quelles en sont les raisons ? Etats des lieux des résultats (et du comportement).

32- Sentiment et/ou vécu de discriminations (ethniques, religieuses…) à l’école ? Développer.

33Le travail scolaire :

34Description d'une semaine type : Temps attribué au travail scolaire chaque jour et le week-end, matières où les résultats sont les plus faibles et celles où ils sont les meilleurs, quelle évolution dans la scolarité en secondaire ? Matières préférées : quelles en sont les raisons ? Place et position des parents.

35Le comportement :

36Observations dans le cahier de liaison ou sanction ? Motifs ? Conséquences scolaires et familiales. Description et appréciation personnelle de son positionnement et de l’évolution de celui-ci.

37- Les parents sont-ils déjà venus dans l’établissement en raison de la discipline ? (Faire raconter la rencontre : qui est présent, attitude des protagonistes, qui traduit ?)

38Avenir scolaire et professionnel, Réorientation souhaitée ? Etudes ultérieures souhaitées, quel métier ? Comment va-t-on s’y prendre ? Mode de vie idéal et stratégies de mise en œuvre. Lien avec les réseaux économiques turcs et rapport du jeune à ceux-ci : volonté de perpétuation ou de rupture (faire développer)? Quels sont pour les avantages et/ou les inconvénients de l’entreprenariat turc ? Description du parcours scolaire et professionnel idéal.

39Ou : La décision de mettre fin à ses études

40Les jeunes actifs :

41Description des conditions d’entrée dans le monde du travail : âge, motivations (faire le lien avec le parcours scolaire).

42Type de structure (entreprenariat « turc » ou « ordinaire »), description des types d’actions mises en œuvre par l’entreprise, sa taille, son ancienneté, insertion aidée par les réseaux relationnels ? Qui est à l’origine de ce support d’insertion (membre de la famille, amis, hemseri)?  Description du parcours scolaire et professionnel idéal.

4- Le degré d’investissement parental et/ou familial (si non-traité au fur et à mesure)

43Perceptions parentales de la situation scolaire. Discussions autour de l'école ? Thèmes abordés, arguments. Quelles ambitions ? Rencontre parents / profs : combien de fois les parents sont-ils venus dans l’enceinte scolaire ? À quelle occasion ? (faire décrire les rencontres : traductions, traitements institutionnels) Investissement d'une autre personne de la famille dans la scolarité ? Qui ? Pourquoi cette personne ? À quelle occasion ? (médiation ? Quelle influence ?) Aide dans le travail scolaire : frère ou soeur aîné ? Y a-t-il une possibilité d’être aidé à la maison ? Réception des bulletins (décrire) ?

5- Les amis et le temps libre

44Qui sont les amis, les relations ? Ont-ils connus une orientation scolaire différente ? Que fait-on avec eux ? Où ? Préférences et/ou Restrictions (autocensure ?) selon les réseaux économiques et géographiques ? Selon d’autres critères ? Faire développer. Position des parents quant aux amis.

45Quelles sont les qualités de « l’ami idéal » ?

46Description des relations interethniques :

47Voir le rapport aux Allemands, aux autres Ausländer (Pakistanais, Libanais, Italiens, Polonais…). Question type : Connaissez-vous des personnes non-turques ? Combien ? Qui (décrire) ? Avez-vous des amis (plus grande proximité) non-turcs ? Combien, Qui ? (décrire)

48Les relations de genre et les relations amoureuses :

49- Fréquentation régulière d’un(e) ami(e)/camarade de sexe opposé ? Précision quant à la fréquence. Faire développer (ex : existe-t-il des jeunes qui se comportent différemment, pourquoi ? Description de ces jeunes.)

50- Existence d’un(e) compagnon ou d’une compagne (petit(e) ami(e))? (Faire développer). Description du « conjoint idéal » : Quelles sont les qualités que doit avoir l’épou(se/x) idéal(e) ?

III) La communauté, le quartier et les rapports à la société allemande

51Les liens avec la Turquie :

52Pouvez-vous me parler de la Turquie ? Connaissance réelle, représentations, fréquence des allers-retours? Où va-t-on en vacances (par rapport à la région d’origine)? Quelle tradition, mode de vie, structure de la famille, distribution des rôles sociaux là-bas. Axer sur la comparaison avec la vie dans le pays d’accueil. Perception de l’Ecole et de la situation économique en Turquie. Qu’y font-ils (journée-type) ?

53Comment s’y sentent-ils ? Sont-ils vus comme des « Européens », connaissent-ils des proches qui sont vus ainsi ?

54Description de la vie politique et religieuse

55Pouvez-vous me parler (comme vous le feriez à un inconnu) des Turcs de Bordeaux/Hambourg ?

56Selon vous, quels sont les grands aspects de l’identité turque ? Quelle description faire à quelqu’un de non-Turc ?

57Liens de solidarité, d'alliance, organisation et structuration et la vie associative et religieuse, les fêtes. Participation aux associations, positionnement de sa famille ? Les points positifs et points négatifs de l’organisation communautaire (rivalités, solidarités)

58Description de la population turque : Que fait-on avec elle ? Où habite-t-elle ? Description des groupes régionaux.

59La politique, positionnement et justification. Rapport à l’AMGT, à l’Etat…(relances : connaissez-vous : M Erdogan, M Erbakan, le MHP ? Si oui, qu’en pensez-vous…)

60Les Turcs de Turquie/ Turcs d’Europe, de France et d’Allemagne.

61Description des sous-structurations communautaires selon :

62- Le rapport au nationalisme : la question arménienne : opinions, argumentations, réactions par rapport à la position française, Rapports aux minorités turques (Kurdes, aux alevis (turcs et kurdes).

63- Le rapport à la laïcité et au kémalisme, quel regard sur Atatürk (quelle fréquentation de l’école turque) faire développer. Quel rapport entretient-on avec les associations laïques (turques)? Que pense-t-on des kémalistes ?

64- L’Islam, pratique ?Où ? (quelle affiliation politico-religieuse ?) Selon quelles modalités : Description et opinion sur l’AMGT, le Diyanet, les confréries (Süleymanci, Nurculuk). Discussions autour des partis islamistes. Dans quelle structure pratique-t-on le culte ?

65- La question du foulard (ou du voile) islamique : le porte-t-on (ou les femmes de la famille : mère, sœur, compagne) quel sens cela a-t-il ? Comment décrire la situation dans le pays d’origine par rapport à la Turquie ? Discussion autour de la loi relative à l’interdiction des signes ostensibles d’appartenance religieuse en France (comment a-t-elle été vue dans les deux pays), discussions autour de l’affaire des caricatures du prophète, sur l’interdiction du port du foulard dans les universités turques : qu’en pense le jeunes, pourquoi ?

66Discussion sur la place des femmes, la justice des genres.

67Le rapport au quartier : Reprendre les éléments relatifs à la socialisation juvénile (qui sont les amis, que fait-on avec eux ?)

68Description du quartier : investissement des lieux ? Opinion sur le quartier, quel investissement de l’espace : parcs, zones résidentielles, cafés…

69Relations aux autres minorités et aux jeunes du quartier. « Alliances juvéniles » ? « Rivalités »?

70Anticipations sur l'état futur des relations entre les Turcs et le système majoritaire : assimilation, émancipation individuelle, vécu du racisme et/ou des discriminations, descriptions des stratégies matrimoniales… (anecdotes, souvenirs, récits d’exemple)

IV) L’avenir

71Quel serait l’avenir idéal ? Voudrait-il/ elle des enfants ? Quels souhaits pour eux (par rapport à la perpétuation de la culture turque, à la société d’accueil) ?

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maïtena Armagnague, « Annexe 1 : Trame de guide d’entretien jeune », Sociologie [En ligne], N°2, vol. 1 |  2010, mis en ligne le 10 septembre 2010, consulté le 22 juillet 2017. URL : http://sociologie.revues.org/425

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page