Navigation – Plan du site

Les pratiques ludiques des adultes entre affinités électives et sociabilités familiales

Adults at play : between elective affinities and family sociability
Samuel Coavoux et David Gerber

Résumés

Cet article avance que les pratiques du jeu vidéo et celles du jeu classique sont respectivement ancrées dans des réseaux de sociabilité élective et dans des réseaux de sociabilité astreinte. Si le jeu vidéo participe de l’émancipation culturelle des enfants et adolescents, le jeu classique remplit une fonction familiale: alimenter les sociabilités intergénérationnelles. L’analyse des pratiques ludiques par les sociabilités permet par ailleurs de dépasser une interprétation technologique de l’évolution des jeux. L’article s’appuie sur une enquête quantitative (par questionnaire) et qualitative (par entretien) portant sur la population adulte résidant en France en 2012. Il examine d’abord les écarts de pratiques ludiques dans le cycle de vie, discute et complète l’hypothèse d’un effet de génération, puis analyse l’ancrage de ces pratiques dans des situations de sociabilité.

Adults at play : between elective affinities and family sociability

This article argues that playing video games and playing classic games are rooted within elective social ties and obligatory social ties, respectively. Video games play a role in the cultural emancipation of children and adolescents, whereas classic games fulfil a family function by providing intergenerational sociability. The analysis of playful practices through the lens of sociability furthermore serves to take a step beyond the technological interpretation of the evolution of games. The article relies on data from a quantitative survey as well as in-depth interviews carried out among the adult population residing in France in 2012. It first examines the differences in recreational practices throughout the life cycle, discusses and completes the hypothesis of a generational effect, and then analyzes how playing games is anchored in situations of sociability.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

Famille, Culture, Sociabilité, Age, Jeu
Haut de page

Accès au texte / extrait

Plan

Jeux, loisirs et sociabilités
Données et méthode
Mesurer les pratiques ludiques des Français : une enquête par questionnaire
Analyses statistiques
L’enquête par entretien
Âge, configuration familiale et pratiques ludiques
Âge, sexe et pratique du jeu
Modéliser l’effet de la configuration familiale sur la pratique du jeu
Évolutions biographiques et transmissions intergénérationnelles du jeu
Le jeu dans les sociabilités familiales
Des formes de sociabilité avant le goût
Un jeu ancré dans des situations familiales
Des goûts de compromis
Quand le goût fait la pratique
Les pratiques « fans » révélatrices de hiérarchies ludiques et de sociabilités sélectives
Jeux passionnés sous contraintes
Conclusion

Aperçu du début du texte

Nous nous proposons dans cet article d’analyser les pratiques ludiques, tant numériques que classiques, à l’aune des sociabilités familiales et électives. Notre analyse s’inscrit dans le cadre plus large de la sociologie des pratiques culturelles pour étudier le jeu domestique des adultes, un loisir rarement pris en compte par les sciences sociales. Elle vise ainsi à éclairer la diversité des fonctions sociales du jeu ; en retour, l’entrée par les jeux permet plus généralement de saisir des modes de vie et des formes de sociabilité.

Notre interrogation est née, au cours d’une enquête sur la pratique du jeu vidéo en France, du constat d’un écart dans l’évolution avec l’âge de la pratique du jeu vidéo et de celle du jeu classique. Alors que le premier est fortement lié à l’enfance et à l’adolescence, et aujourd’hui, dans une moindre mesure, aux premières années de l’âge adulte, le jeu classique est plus équitablement réparti dans les classes d’âge. Il est par ailleurs plus pratiqué à l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Samuel Coavoux et David Gerber, « Les pratiques ludiques des adultes entre affinités électives et sociabilités familiales », Sociologie [En ligne], N°2, vol. 7 |  2016, mis en ligne le 26 septembre 2016, consulté le 22 mars 2017. URL : http://sociologie.revues.org/2762

Haut de page

Auteurs

Samuel Coavoux

samuel.coavoux@ens-lyon.fr
Doctorant, École normale supérieure de Lyon, Centre Max Weber - Ens de Lyon, 15 parvis René Descartes, BP 7000, 69342 Lyon cedex 07, France

David Gerber

david.l.j.gerber@gmail.com
Chercheur associé, Département de sociologie, Université de Genève - Département de sociologie, Faculté des sciences de la société, Université de Genève, 40 boulevard du Pont‑d’Arve, CH‑1211 Genève 4, Suisse

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page