Navigation – Plan du site

C’est de famille !

L’apport de Wittgenstein au travail conceptuel dans les sciences sociales
It’s a family thing! The contribution of Wittgenstein to conceptual work in the social sciences
Bastien Bosa

Résumés

Cet article propose une réflexion sur la question des principes d’analyse et de construction des concepts en sciences sociales, en s’appuyant sur la métaphore des «  ressemblances de famille  » proposée par Ludwig Wittgenstein. Cette image – qui insiste sur l’idée de similitudes partielles plutôt que sur celle de conditions nécessaires et suffisantes – nous semble particulièrement utile pour réfléchir aussi bien au processus de construction des objets qu’à celui d’élaboration des concepts en sciences sociales. Soulignant l’existence d’une tension entre le caractère infini/ouvert de la réalité sociale et le travail de « fermeture provisoire » auquel se livrent les chercheurs, l’image des airs de famille nous rappelle que la construction des objets et des concepts comporte toujours une part d’arbitraire, mais qu’elle ne se confond pourtant pas avec la libre interprétation  : les chercheurs peuvent trouver des critères, aussi bien formels qu’empiriques qui, bien que fragiles et provisoires, peuvent servir pour la validation collective des concepts.

It’s a family thing! The contribution of Wittgenstein to conceptual work in the social sciences

This article proposes a reflection on the question of the principles of analysis and construction of concepts in the social sciences based on the metaphor of ”family resemblances” proposed by Ludwig Wittgenstein. This image – which emphasizes the idea of partial similarities rather than that of necessary and sufficient conditions – proves to be particularly useful for reflecting on the process of the construction of objects, as well as on the development of concepts in the social sciences. Stressing the existence of a tension between the wide‑open character of social reality and the work of “temporary closure” in which researchers are engaged, the image of family resemblances reminds us that the construction of objects and concepts always implies a deal of arbitrariness, but that it should not be confused with forms of free interpretation: researchers can find criteria, both formal and empirical, which, although fragile and temporary, can be used for the collective validation of concepts.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Accès au texte / extrait

Plan

Les «  ressemblances de famille  » de Wittgenstein
Confusions et malentendus au sujet de l’idée de l’air de famille
Les «  ressemblances de famille  » et la recherche en sciences sociales
La construction de l’objet : des «  familles de choses  »
La construction des concepts : des «  familles de mots  »
Comment construire une famille  ?
Le caractère ouvert des airs de famille (wide‑open texture)
Deux malentendus
Une vision raisonnable de la conceptualisation
Les validations empiriques des définitions en «  air de famille  »
L’attention à la pratique  : «  Ne pensez pas, regardez !  »
Une approche «  en contexte  » : « Ne posez pas la question du sens mais celle de l’usage ! »
La cartographie des usages d’un terme
Une analyse comparative : l’historicité et la relativité des concepts
La généalogie des usages
Des comparaisons dans l’espace
Leçons pratiques
Conclusion : Ce dont on ne peut parler, il faut le dire

Aperçu du début du texte

Ce premier Swann dans lequel je retrouve les erreurs charmantes de ma jeunesse, et qui d’ailleurs ressemble moins à l’autre qu’aux personnes que j’ai connues à la même époque, comme s’il en était de notre vie ainsi que d’un musée où tous les portraits d’un même temps ont un air de famille, une même tonalité.

Dans un article récent, Daigneault et Jacob (2012) se plaignent de l’existence d’une sorte de «  négligence bénigne  » du travail conceptuel en sciences sociales. Ils affirment que de multiples réflexions concernant les problèmes de méthodologie ont été publiées (comment établir un échantillon, faire une observation ou mener un entretien, etc.), mais que, par contraste, la question des normes et principes concernant l’analyse et la construction des concepts reste relativement absente de la littérature et des enseignements. En quelque sorte, indique l’article, les chercheurs auraient tendance à considérer cet aspect de leur travail comme suffisamment évident, pour l’abandonner ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bastien Bosa, « C’est de famille ! », Sociologie [En ligne], N°1, vol. 6 |  2015, mis en ligne le 15 mai 2015, consulté le 26 mars 2017. URL : http://sociologie.revues.org/2523

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page