Navigation – Plan du site

Tableau croisé

Pierre Mercklé

Entrées d’index

Mots-clés :

Tableau croisé

Keywords :

Cross-tabulation
Haut de page

Texte intégral

1Si les statisticiens préfèrent, en toute rigueur, parler de « table de contingence », les sociologues utilisent plus facilement l’expression de « tableau croisé », plus imagée, pour désigner cet outil qui à lui seul incarne, en même temps qu’il la symbolise, toute une façon de faire de la sociologie. Pour prendre un exemple classique, si on veut analyser la liaison statistique entre origine sociale et réussite scolaire, on y figurera en lignes les valeurs possibles de la variable mesurant l’origine sociale (les différentes catégories socioprofessionnelles des pères, en général), en colonnes les valeurs possibles de celle mesurant la réussite scolaire (les différents niveaux de diplôme atteints par les enfants), et dans chacune des cellules formées par les intersections des lignes et des colonnes, les effectifs ou les proportions d’individus présentant simultanément les deux caractéristiques correspondantes. Plus la distribution des niveaux de diplôme atteints par les enfants d’une origine sociale donnée s’éloigne de la distribution moyenne, mesurée sur l’ensemble du tableau et figurée dans ses marges par une ligne ou une colonne intitulée « Total », « Ensemble » ou « Moyenne », plus la relation entre cette origine sociale et la réussite scolaire est attestée. À partir d’un tel tableau statistique, il est alors possible de déterminer l’existence, l’importance et la forme de la relation entre origine sociale et réussite scolaire, tout simplement en comparant systématiquement les écarts entre la distribution réelle des observations, et une distribution « théorique » qui serait celle obtenue s’il n’y avait aucune relation entre les deux variables.

  • 1 . Jean-Claude Passeron, « Ce que dit un tableau et ce qu’on en dit » in Le raisonnement sociologiqu (...)

2L’apparence d’objectivité conférée à ce type de démonstrations par le recours au langage des chiffres ne doit cependant pas faire oublier les nombreuses opérations qui président à leur élaboration : un tableau croisé est toujours le résultat de la construction de catégories sociales (la profession, l’appartenance sociale, le diplôme), et des mesures empiriques opérées sur le réel dans le cadre d’enquêtes complexes non forcément exemptes de biais ; et l’analyse du tableau croisé ainsi obtenu passe à son tour par des opérations de lecture, de traduction, d’inférence et d’interprétation des chiffres, aux termes desquelles le sociologue, quand il affirme par exemple que « les enfants d’origine populaire réussissent moins bien à l’école que les autres », dit forcément « plus et autre chose […] que ce que dit le tableau statistique qu’il commente »1 : au moment de construire puis de commenter des tableaux croisés, il convient d’explorer systématiquement toutes les conséquences possibles de ce double hiatus, entre les phénomènes observés et leur représentation statistique, et entre celle-ci et les interprétations qu’elle étaie.

3  

4Et pour découvrir les 99 autres « mots de la sociologie », c'est très simple, il suffit d'acheter le livre, tous les liens nécessaires se trouvent au bas de la page de présentation sur le site des Presses universitaires de France :

5http://www.puf.com/​Que_sais-je:Les_100_mots_de_la_sociologie

Haut de page

Notes

1 . Jean-Claude Passeron, « Ce que dit un tableau et ce qu’on en dit » in Le raisonnement sociologique, Paris, Nathan, pp. 111-133.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Mercklé, « Tableau croisé », in Paugam Serge (dir.), Les 100 mots de la sociologie, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que Sais-Je ? ».

Référence électronique

Pierre Mercklé, « Tableau croisé », Sociologie [En ligne], Les 100 mots de la sociologie, mis en ligne le 01 septembre 2014, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://sociologie.revues.org/2475

Haut de page

Auteur

Pierre Mercklé

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page