Navigation – Plan du site

Pour une approche sociologique renouvelée des « enfants pauvres »

Toward a renewed sociological approach regarding “poor children”
Vanessa Stettinger

Résumés

L’article présente et critique un corpus de travaux sociologiques traitant des « enfants pauvres » en France, à la lumière des travaux élaborés sous la bannière d’une « sociologie de l’enfance ». Les travaux sur les enfants en situation de pauvreté se sont multipliés en France au début des années 1990, réunis autour de la thématique des « enfants pauvres ». Nous cherchons à en expliquer la genèse récente et son actualité. Si leur intérêt est indéniable, ces travaux présentent à notre avis des limites : ils tendent à faire disparaître l’enfant derrière l’adulte en devenir, se centrant quasi exclusivement sur sa condition de pauvreté, ce qui a pour corollaire d’occulter de nombreux aspects de la vie de ces enfants. Une lecture critique de ces textes, révélant leurs points aveugles, ouvre la voie à une approche sociologique renouvelée de l’enfance en situation de pauvreté.

Toward a renewed sociological approach regarding “poor children”

The article presents and critiques a body of sociological work regarding “poor children” in France in the light of works published under the banner of a “sociology of childhood”. The works about children in poverty proliferated in France at the beginning of the 1990’s, gathered around the theme of “poor children”. We seek to explain their recent genesis and news. While their interest is undeniable, these works present, in our view, some limitations: they tend to disappear behind the adult to come, focusing almost exclusively on its condition of poverty, which has as a corollary to hide many aspects of the lives of these children. A critical reading of these texts, revealing blind spots, paves the way for a renewed sociological approach to childhood poverty.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

Pauvreté, Enfance

Keywords :

Poverty, Childhood
Haut de page

Accès au texte / extrait

Plan

La mise à l’agenda politique et scientifique de la thématique des « enfants pauvres »
Les « enfants pauvres » saisis au prisme de leur « devenir »
L’enfant de la sociologie de l’enfance : « l’enfant acteur » et « l’enfant riche »
Deux champs de recherche qui ne se croisent pas
Conclusion

Aperçu du début du texte

La sociologie de la pauvreté en France est, de longue date, solidement constituée. Elle nous renseigne sur le mode de vie, la sociabilité, le rapport au temps, au travail, à la culture, à la déviance ou à l’intervention sociale des personnes vivant dans la pauvreté. Sauf rares exceptions, il s’agit quasi exclusivement d’une sociologie des adultes. Les enfants y sont très rarement présents. Pour Michel Legros, l’« enfant pauvre » est une figure du XIXe siècle, période qui abonde « en témoignages et écrits sur la souffrance des enfants au travail et leur dénuement » (Legros, 2007, p. 7). Cette attention s’affaiblit d’après l’auteur entre les deux guerres pour disparaître pendant les années de croissance. Ce changement tiendrait surtout au retrait des enfants de la production industrielle, incité par la généralisation de l’obligation scolaire, faisant sortir l’ « enfant pauvre » de l’univers de la pauvreté pour l’insérer dans ceux de la famille et de l’école (Legros, 2007). Pour l’aute...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Vanessa Stettinger, « Pour une approche sociologique renouvelée des « enfants pauvres » », Sociologie [En ligne], N°4, vol. 5 |  2014, mis en ligne le 19 décembre 2014, consulté le 28 avril 2017. URL : http://sociologie.revues.org/2316

Haut de page

Auteur

Vanessa Stettinger

vanessa.stettinger@univ‑lille3.fr
Maître de conférences en sociologie, en délégation au CNRS - Université de Lille 3/CeRIES (Centre de Recherche Individus, Épreuves, Sociétés)/MESHS (Maison européenne des sciences de l’homme et de la société) – Domaine Universitaire du Pont de Bois – BP 60149 59653 Villeneuve d’Ascq Cedex

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page