Navigation – Plan du site

Travailler après un cancer du sein. Enjeux, contraintes et perspectives

Working after breast cancer. Stakes, constraints and outlooks
Clément Tarantini, Lucille Gallardo et Patrick Peretti-Watel

Résumés

Le présent article s’intéresse aux conséquences du cancer du sein sur la réinsertion professionnelle de 21 femmes, âgées de moins de 40 ans lors du diagnostic et interrogées de 16 à 24 mois après. Si la volonté d’un réinvestissement dans une vie professionnelle fait l’unanimité, chacun de leurs parcours témoigne des profondes transformations des rapports à la vie professionnelle, induites par la maladie. Dans une analyse mettant en lumière les interactions entre la maladie et le travail dans ces récits de vie, se dessine en filigrane l’inscription des conceptions du cancer du sein et du travail dans nos sociétés, ainsi que leur articulation.

Working after breast cancer. Stakes, constraints and outlooks

This paper deals with the consequences of breast cancer on the professional reintegration of 21 women. These women were under the age of 40 at the time of diagnosis and have been questioned 16 to 24 months later. Although they all express the willingness to re-engage in the professional world, their life courses testify that their disease induced deep transformations in their professional lives. Through an analysis of interactions between disease and work in the life narratives of these women, this paper contributes to a broader reflection on the understandings of breast cancer and work in our societies, and of the relationship between them.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Plan

Introduction
Méthode et données
L’ambivalence du travail, entre thérapie et maladie
Au cœur des étiologies profanes, une vie professionnelle en cause
Apprendre à se préserver du travail‑maladie
Oublier la maladie dans le travail‑thérapie
Combattre la maladie par le travail : une préoccupation collective
Expérience du cancer et difficultés du retour à l’emploi
Des effets secondaires à la précarité professionnelle, le cas de Cyrielle
Les temps de la maladie : Damoclès, ou l’incertitude de la rémission
Le temps de la maladie : vers un nouveau projet de vie ?
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

En France, en 2012, près de 50 000 femmes se sont vues diagnostiquer un cancer du sein, le quart d’entre elles étant âgées de moins de 50 ans (Binder‑Foucard et al., 2013). Ce cancer, le plus fréquent chez la femme, est dit « de très bon pronostic ». En effet, grâce aux progrès thérapeutiques, les neuf dixièmes d’entre elles seront traitées avec succès et toujours en vie cinq ans après le diagnostic. Ces femmes, en âge de travailler, auront donc l’opportunité de retrouver une vie « normale » après le cancer, ce qui pose en premier lieu la question de leur (ré)insertion professionnelle (Hoving et al., 2009). Lever les obstacles à cette réinsertion constituait d’ailleurs l’une des priorités du second Plan cancer qui couvrait la période 2009‑2013 (mesure 29 de ce Plan).

De nombreux travaux antérieurs ont étudié les facteurs associés à la réinsertion professionnelle des « survivants » du cancer. De façon générale, les patients les plus âgés, les moins diplômés et les travaill...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Clément Tarantini, Lucille Gallardo et Patrick Peretti-Watel, « Travailler après un cancer du sein. Enjeux, contraintes et perspectives », Sociologie [En ligne], N°2, vol. 5 |  2014, mis en ligne le 27 août 2014, consulté le 19 août 2017. URL : http://sociologie.revues.org/2159

Haut de page

Auteurs

Clément Tarantini

clement.tarantini@inserm.fr
Anthropologue – Chargé d'étude Inserm - SESSTIM-UMR 912 (INSERM-IRD-Université d’Aix-Marseille/AMU) – 23 rue Stanislas Torrents – 13006 Marseille

Lucille Gallardo

lucille.gallardo@inserm.fr
Anthropologue – Chargée d'étude Inserm - SESSTIM-UMR 912 (INSERM-IRD-Université d’Aix-Marseille/AMU) – 23 rue Stanislas Torrents – 13006 Marseille

Patrick Peretti-Watel

patrick.peretti-watel@inserm.fr
Sociologue – Directeur de recherches Inserm - SESSTIM-UMR 912 (INSERM-IRD-Université d’Aix-Marseille/AMU) – 23 rue Stanislas Torrents – 13006 Marseille

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page