Navigation – Plan du site

“Reproduction des habitudes” et déclinaisons de l’héritage

Les loisirs culturels d’élèves de troisième
Reproduction of cultural habits” and different forms of legacy. The cultural leisure activities of young people
Fanny Renard

Résumés

À partir d’entretiens menés auprès de trente élèves des deux sexes, d’origines sociales variées et scolarisés en troisième, nous étudions dans cet article le façonnage parental des habitudes et goûts culturels adolescents. En cherchant à identifier comment les adolescents en viennent à avoir tels ou tels loisirs et à les investir, nous dégageons trois modalités de la transmission parentale. Celle‑ci s’actualise dans l’appropriation enfantine, d’une part, de pratiques parentales, d’autre part, de catégories de perception : l’exemple parental, mais aussi la répétition de pratiques partagées entre parents et enfants y contribuent fortement. La transmission prend alors la forme d’une reproduction à l’identique de pratiques et de jugements. La transmission s’opère enfin par la réalisation enfantine, encadrée ou soutenue familialement, de pratiques spécifiques mais prenant place dans ce que peuvent ou doivent être les pratiques adolescentes aux yeux des parents. La transmission consiste alors en des héritages déclinés, dont la notion de « socialisation ratée » rend mal compte. La variation sociale des goûts des parents, de leurs représentations de ce dont les adolescents ont besoin et de leur mode de socialisation suscitent la variation sociale des loisirs adolescents. De ce point de vue, la transmission parentale d’habitudes et de goûts culturels, inégalement rentables scolairement, constitue le relais potentiel d’une reproduction sociale.

Reproduction of cultural habits” and different forms of legacy. The cultural leisure activities of young people

In this article, I will study how parents shape their offsprings’ habits and preferences. The work is based on interviews with 30 seventh graders, of both sexes and coming from varied social backgrounds. Through an analy­sis of how teenagers end up having such or such type of leisure activities and getting involved in these activi­ties, I bring out three forms of parental transmission. On the one hand, this transmission takes shape when children adopt their parents’ cultural practices and categories of judgements through the model parents offer, but also through the repetition of cultural practices shared between parents and children. Thus, judgements and practices are identically reproduced through transmission. On the other hand, if children have cultural practices that differ from their parents’ practices, it appears that these cultural practices are acknowledged and encouraged by parents who consider these as appropriate for teenagers. Transmission thus consists in variations in legacy that the notion “failed socialization” unsuccessfully describes. Teenagers’ cultu­ral practices are influenced by their parents’ preference, by what they think corresponds to their teenagers’ needs, by the way they socialize. What parents transmit to their children seems to be unequally valued from an academic point of view. So, transmission of cultural practices may potentially contribute to social reproduction.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Plan

La reproduction des habitudes
Les orchestrations parentales d’héritages décalés
Le soutien parental d’activités différenciées selon l’âge
Les territoires réservés des parents
Le soutien parental d’une déclinaison de l’héritage
Les conditions familiales des transgressions culturelles adolescentes
L’empreinte des jugements parentaux sur les positionnements adolescents
Appropriations adolescentes des injonctions, jugements et goûts parentaux
Consommations au second degré de pratiques exogènes
Conclusion

Aperçu du début du texte

Les recherches mettent en avant différents acteurs participant à la construction des habitudes et goûts culturels de la jeunesse. Certaines mettent en évidence le rôle central que jouent les « générations adultes sur celles qui ne sont pas encore mûres pour la vie sociale » (Durkheim, 1999, p. 51). Tout en caractérisant la jeunesse comme « état d’indétermination sociale », elles la montrent liée aux « modes de reproduction » qui assurent la « perpétuation des hiérarchies et de l’ordre social » (Mauger, 1995, p. 6). Elles étudient le façonnage familial et institutionnel d’enfants engagés dans des activités artistiques ou sportives de haut niveau ou plus ordinaires (Bertrand, 2011 ; Laillier, 2011 ; Mennesson, 2011). D’autres, en revanche, interrogent la prééminence des parents dans la construction de la jeunesse. Voulant pointer l’importance du sujet‑héritier (Singly, 1993 ; Octobre et al., 2011) et contester la métaphore d’une socialisation comme modelage d’une « cire molle », des t...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Fanny Renard, « “Reproduction des habitudes” et déclinaisons de l’héritage », Sociologie [En ligne], N°4, vol. 4 |  2013, mis en ligne le 19 février 2014, consulté le 28 avril 2017. URL : http://sociologie.revues.org/2025

Haut de page

Auteur

Fanny Renard

fanny.renard@univ‑poitiers.fr
Maître de conférences, sociologie, Université de Poitiers – GRESCO (ÉA 3815) / MSHS, Bâtiment A5 – 5, rue Théodor Lefebvre – 86 000 Poitiers

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page