Navigation – Plan du site

Paradigme

Olivier Martin

Entrées d’index

Mots-clés :

Paradigme

Keywords :

Paradigm
Haut de page

Texte intégral

1Un paradigme est un ensemble cohérent d’hypothèses qui constitue un tout et qui offre au scientifique un point de vue sur les phénomènes qu’il étudie, une matrice qui conditionne son regard, une représentation du monde cohérente qui façonne sa manière de penser les phénomènes. En général, deux paradigmes sont incompatibles entre eux : les regards qu’ils portent sur le monde et les hypothèses qui les fondent ne peuvent pas être conciliés.

  • 1 . Thomas Kuhn, La structure des révolutions scientifiques, Paris, Flammarion, 1972.

2Cette notion, popularisée par les travaux de l’historien de sciences Thomas Kuhn sur l’évolution des sciences physiques1, est d’usage courant en sciences sociales. Elle est employée pour désigner les structures théoriques générales (explicites et implicites) ou les courants de pensée au sein desquels prennent place des recherches, des enquêtes ou des analyses des phénomènes sociaux. Il est par exemple courant de parler du paradigme holiste (qui défend l’idée que la société ne se réduit pas à la somme de ses membres et qu’elle possède une force ou des propriétés qui s’imposent aux individus) ou du paradigme atomistique (qui défend l’idée que les interactions et les actions humaines concourent à elles seules, par leur multitude, à faire la société).

3Un paradigme est porté par une communauté scienti-fique : c’est ce qui « fait autorité » à la fois intellectuellement et socialement au sein de cette communauté. D’un point de vue pratique, le paradigme s’incarne dans les -articles et manuels publiés, dans les expériences et -analyses conduites, dans les développements théoriques proposés. Ce concept renvoie donc, à la fois, à un aspect cognitif (son contenu : idées, théories, connaissances) et à un aspect social (son support : la communauté scientifique).

4Notons enfin qu’elle présente de fortes similitudes avec la notion d’épistémè utilisée par Michel Foucault pour désigner les rapports entretenus par différents discours savants ou lettrés à une époque donnée.

5Et pour découvrir les 99 autres « mots de la sociologie », c'est très simple, il suffit d'acheter le livre, tous les liens nécessaires se trouvent au bas de la page de présentation sur le site des Presses universitaires de France :

6http://www.puf.com/​Que_sais-je:Les_100_mots_de_la_sociologie

Haut de page

Notes

1 . Thomas Kuhn, La structure des révolutions scientifiques, Paris, Flammarion, 1972.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Martin, « Paradigme », in Paugam Serge (dir.), Les 100 mots de la sociologie, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que Sais-Je ? », p. 18-19.

Référence électronique

Olivier Martin, « Paradigme », Sociologie [En ligne], Les 100 mots de la sociologie, mis en ligne le 01 novembre 2013, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://sociologie.revues.org/1997

Haut de page

Auteur

Olivier Martin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page