Navigation – Plan du site

Prénotion

Céline Béraud

Entrées d’index

Mots-clés :

Prénotion

Keywords :

Prenotion
Haut de page

Texte intégral

  • 1 . Émile Durkheim, Les règles de la méthode sociologique, op. cit., p. 31.

1Durkheim appelle à rompre avec les prénotions (terme qu’il emprunte au philosophe Francis Bacon) avant et afin de s’engager dans une démarche sociologique. C’est là, selon lui, « la base de toute méthode scientifique »1, dont le doute méthodique de Descartes ne serait qu’une application.

  • 2 .Ibid. p. 16.
  • 3 .Ibid. p. 15.
  • 4 .Ibid. p. 16.
  • 5 . Ibid. p. 17.
  • 6 . Ibid. p. 27.

2Produits de l’expérience, les prénotions sont formées « par la pratique et pour elle »2. Elles sont donc indispensables à la vie en société. Par contre, d’un point de vue théorique, elles peuvent être non seulement fausses, mais également « dangereuses ». Si le sociologue travaille au niveau de ces idées toutes faites, il développe en effet une « analyse idéologique » et non une « science des réalités »3 ; il n’accède pas aux choses, mais à un « substitut » de celles-ci. Ces prénotions sont en outre trompeuses : « Elles sont […] comme un voile qui s’interpose entre les choses et nous et qui nous les masque d’autant mieux qu’on le croit plus transparent. »4 Toutes les sciences sont confrontées à cette nécessité de rompre avec les prénotions, démarche « qui différencie l’alchimie de la chimie, comme l’astrologie de l’astronomie ».5 Mais, selon Durkheim, c’est en sociologie qu’il est le plus difficile de s’en affranchir. En effet, nous avons tous des idées sur la société, l’État, la famille, la justice, etc. Il s’agit de termes que l’on emploie sans cesse dans le langage courant et qui produisent en nous « des notions confuses, mélanges indistincts d’impressions vagues, de préjugés et de passions ».6

  • 7 . Le métier de sociologue, op. cit., p. 27.
  • 8 . Ibid. p. 28.

3Dans une perspective durkheimienne, les auteurs du Métier de sociologue invitent à la « vigilance épistémologique » par rapport « à l’illusion du savoir immédiat » et à toute forme de « sociologie spontanée »7. Ils mentionnent comme techniques d’objectivation : la mesure statistique, la définition préalable et la « critique logique et lexicolo-gique du langage commun »8.

4Et pour découvrir les 99 autres « mots de la sociologie », c'est très simple, il suffit d'acheter le livre, tous les liens nécessaires se trouvent au bas de la page de présentation sur le site des Presses universitaires de France :

5http://www.puf.com/​Que_sais-je:Les_100_mots_de_la_sociologie

Haut de page

Notes

1 . Émile Durkheim, Les règles de la méthode sociologique, op. cit., p. 31.

2 .Ibid. p. 16.

3 .Ibid. p. 15.

4 .Ibid. p. 16.

5 . Ibid. p. 17.

6 . Ibid. p. 27.

7 . Le métier de sociologue, op. cit., p. 27.

8 . Ibid. p. 28.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Béraud, « Prénotion », in Paugam Serge (dir.), Les 100 mots de la sociologie, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que Sais-Je ? », p. 19-20.

Référence électronique

Céline Béraud, « Prénotion », Sociologie [En ligne], Les 100 mots de la sociologie, mis en ligne le 01 octobre 2013, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://sociologie.revues.org/1994

Haut de page

Auteur

Céline Béraud

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page