Navigation – Plan du site

Réflexivité

Sandrine Rui

Entrées d’index

Mots-clés :

Réflexivité

Keywords :

Reflexivity
Haut de page

Texte intégral

  • 1 . Alvin Ward Gouldner, The Coming Crisis of Western Sociology, New-York, Avon Books, 1970.
  • 2 . Pierre Bourdieu, Loïc Wacquant, Réponses, Paris, Seuil, 1992.

1En un premier sens, la réflexivité est le mécanisme par lequel le sujet se prend pour objet d’analyse et de connaissance. Pour le sociologue, cette posture consiste à soumettre à une analyse critique non seulement sa propre pratique scientifique (opérations, outils et postulats), mais également les conditions sociales de toute production intellectuelle. Gouldner plaide ainsi pour une sociologie réflexive1, comme Bourdieu à sa suite2 : le sociologue ne peut produire une connaissance rigoureuse du monde social sans se livrer à une entreprise de connaissance de soi (de son travail, de sa position sociale, de sa vie).

  • 3 . Michael Burawoy, « L’étude de cas élargie. Une approche réflexive, historique et comparée de l’en (...)

2Compte tenu de son objet – et même si c’est à des degrés divers selon les approches –, la sociologie appartient à la science réflexive. Elle joint en effet ce que la science positive sépare : « l’acteur et l’observateur, le savoir et la situation sociale, le contexte d’enquête et son champ d’inscription sociale, les conceptions du sens commun et la théorie savante. »3. Cette posture apparaît d’autant plus nécessaire que le sociologue est confronté à des individus eux-mêmes réflexifs.

  • 4 . Voir Ulrich Beck, Anthony Giddens, Scott Lash, Reflexive Modernization. Politics, Tradition and A (...)

3En un second sens, la réflexivité est ainsi considérée par certains sociologues comme une dimension existentielle générale et caractéristique des individus de la modernité tardive (qualifiée aussi de « modernité réflexive »)4. Dans un monde où le savoir critique en permanence le savoir et où les formes de la vie traditionnelle (famille, religion…) perdent de leur emprise, non seulement les incertitudes et les doutes sont plus prégnants, mais une pluralité de mondes et de styles de vie s’offre aux individus. Ces derniers peuvent, en principe, réfléchir librement sur la vie qu’ils entendent mener. Cette opération réflexive et les ressources qu’elle mobilise participent de la construction et de la cohérence de l’identité personnelle.

  

4Et pour découvrir les 99 autres « mots de la sociologie », c'est très simple, il suffit d'acheter le livre, tous les liens nécessaires se trouvent au bas de la page de présentation sur le site des Presses universitaires de France :

5

6http://www.puf.com/​Que_sais-je:Les_100_mots_de_la_sociologie

Haut de page

Notes

1 . Alvin Ward Gouldner, The Coming Crisis of Western Sociology, New-York, Avon Books, 1970.

2 . Pierre Bourdieu, Loïc Wacquant, Réponses, Paris, Seuil, 1992.

3 . Michael Burawoy, « L’étude de cas élargie. Une approche réflexive, historique et comparée de l’enquête de terrain » in Daniel Cefai (dir.), L’enquête de terrain, Paris, La Découverte, 2003, p. 438.

4 . Voir Ulrich Beck, Anthony Giddens, Scott Lash, Reflexive Modernization. Politics, Tradition and Aesthetics in the Modern Social Order, Cambridge, Polity Press, 1994 ; Anthony Giddens, Modernity and Self-Identity. Self and Society in the Late Modern Age, Cambridge, Polity Press, 1991.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://sociologie.revues.org/docannexe/image/1584/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 19k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Rui Sandrine, « Réflexivité », in Paugam Serge (dir.), Les 100 mots de la sociologie, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que Sais-Je ? », p. 21-22.

Référence électronique

Sandrine Rui, « Réflexivité », Sociologie [En ligne], Les 100 mots de la sociologie, mis en ligne le 01 août 2012, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://sociologie.revues.org/1584

Haut de page

Auteur

Sandrine Rui

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page