Navigation – Plan du site
Le rapport des bibliothécaires de lecture publique aux auteurs

Annexes électroniques de l’article : Le rapport des bibliothécaires de lecture publique aux auteurs

Cécile Rabot

Texte intégral

1L’article publié dans sa version papier présente la synthèse des résultats de diverses portions d’enquête menées sur les bibliothèques de la Ville de Paris dans le cadre d’une thèse de doctorat. Il n’était matériellement pas possible d’en présenter les modalités et les résultats de manière détaillée. Nous avons donc souhaité mettre ici à la disposition des lecteurs quelques documents permettant d’étayer les thèses soutenues, en l’occurrence des tableaux issus d’analyses de catalogues ou de listes bibliographiques, qui ont constitué, avec les entretiens et les observations, un des principaux outils d’investigation du terrain considéré.

Annexe I. Les classiques les plus diffusés

  • 1 Le Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale où figurent ces programmes est en ligne à partir du (...)

2L’analyse de la présence des classiques en bibliothèque a reposé sur plusieurs sondages. Une étude particulière a été consacrée aux textes antiques. À cet effet, un échantillon d’œuvres de l’Antiquité gréco-romaine a été constitué en recensant les œuvres mises au programme de l’agrégation de lettres classiques de 2000 à 2010 en latin et en grec1. La mise au programme de l’agrégation constitue en effet un indicateur pertinent de classicisation dans la mesure où il définit les auteurs devant être étudiés dans les universités et, partant, constituer la culture de base des enseignants donc le corpus commun des lycées. Ce corpus d’œuvres grecques et latines a par ailleurs l’avantage de mêler les classiques antiques les plus connus et d’autres œuvres moins connues aujourd’hui.

3L’étude de la présence de chacun des titres considérés dans chaque bibliothèque du réseau parisien fait apparaître les hiérarchies établies entre les auteurs phares, massivement présents, et ceux qui sont au contraire considérés comme excessivement « pointus » pour être admis dans les murs d’une bibliothèque de lecture publique et qui, dans une logique de division du travail, sont renvoyés aux bibliothèques spécialisées et universitaires. Les classiques présents en bibliothèque de lecture publique sont bien les mêmes que ceux qu’on croise dans les classes des collèges et des lycées.

  • 2 Le classement en genre est de mon fait.

Tableau I.1 : Présence des auteurs latins du programme d’agrégation dans les bibliothèques de la Ville de Paris2

Auteurs latins

absents

(0 ex.)

Auteurs latins

rares

(1 à 5 ex.)

Auteurs latins

assez peu présents

(6 à 13 ex.)

Auteurs latins

moyennement présents

(14 à 59 ex.)

Auteurs latins

massivement présents

(plus de 60 ex.)

Apologie chrétienne

- Lactance

Écrits chrétiens

- Sulpice Sévère

- Saint Ambroise

Poésie

- Claudien

- Valerius Flaccus

- Rutilius Namatianus

- Prudence

Histoire

- Quinte-Curce

Poésie

- Properce

- Sidoine Apollinaire

- Stace

Théâtre

- Plaute

- Térence

Discours

- Apulée

Histoire

- Salluste

- Lucain

- Amien Marcellin

Philosophie

- Sénèque

Théâtre

- Ovide

- Pseudo-Sénèque

Correspondance

- Pline le Jeune

Histoire

- Tite-Live

- Tacite

- César

Philosophie

- Cicéron

- Lucrèce

Poésie

- Virgile

Roman

- Pétrone

Tableau I.2 : Présence des auteurs grecs du programme d’agrégation dans les bibliothèques de la Ville de Paris

Auteurs grecs

absents

(0 ex.)

Auteurs grecs

rares

(1 à 10 ex.)

Auteurs grecs

moyennement présents

(11 à 49 ex.)

Auteurs grecs

massivement présents

(plus de 50 ex.)

Réflexions religieuses

- Julien l’Apostat

- Justin

- Philon d’Alexandrie

Écrits chrétiens

- Eusèbe de Césarée

Poésie

- Théocrite

- Pindare

Pastorale

- Longus

Histoire

- Denys d’Halicarnasse

Mythes

- Hésiode

- Hymnes Homériques

Orateurs

- Démosthène

- Isocrate

- Lysias

Histoire

- Diodore de Sicile

- Xénophon

Epopée

- Homère

Théâtre

- Aristophane

- Eschyle

- Euripide

- Sophocle

Philosophie & histoire

- Epictète

- Platon

- Thucydide

Annexe II. Des « coups de cœur » pour faire découvrir d’autres titres d’auteurs contemporains connus

4Une autre partie de l’enquête, menée en 2004-2005, portait spécifiquement sur le présentoir « Coups de cœur » d’une bibliothèque moyenne du réseau parisien comptant un peu plus de 7000 inscrits. Cette bibliothèque a été choisie pour deux raisons principales : la première est qu’elle  proposait un présentoir « Coups de cœur », ce qui n’est le cas que d’une minorité de bibliothèques du réseau parisien ; la seconde est son caractère « moyen » : une taille moyenne, donc un budget moyen, une implantation dans un quartier de classes moyennes et de bourgeoisie (globalement médian eu égard à la sociologie parisienne) et une absence de spécialité identifiable (même si l’enquête a révélé l’existence d’un fonds de littérature russe). Cette position moyenne laisse à penser que les constats opérés ici pourraient se retrouver ailleurs. Cette hypothèse est corroborée par le fait que les observations ponctuelles réalisées dans d’autres bibliothèques proposant des « Coups de cœur » n’ont pas permis de percevoir de divergences profondes dans la définition du présentoir ou les choix proposés. Le recensement des livres sélectionnés en « Coups de cœur » sur une période de six mois aboutit à un corpus de 132 titres, d’où sont tirées les analyses proposées en annexes II. et III.

5L’annexe II présente le résultat de l’analyse de la consécration des auteurs sélectionnés : il en ressort que les auteurs sélectionnés figurent le plus souvent dans la sélection pour un titre différent que celui qui l’a rendu connu. Cela tend à montrer le travail opéré par les bibliothécaires pour passer d’un titre singulier à une œuvre d’auteur.

Tableau II.1 : Liste des auteurs sélectionnés en « Coups de cœur » en sept.-déc. 2004 par la bibliothèque observée du réseau des bibliothèques de la Ville de Paris pour un titre postérieur à celui qui les a fait connaître

Auteur

Titre antérieur

qui l’a fait connaître

Titre postérieur

sélectionné en « Coups de cœur »

Anthony BURGESS

L’Orange mécanique,

Robert Laffont, 1972.

Pianistes,

Grasset, 1989.

Patrick SÜSKIND

Le Parfum,

Fayard, 1986.

Un combat et autres récits, Fayard, 1996.

Bernhard SCHLINK

Le Liseur,

Gallimard, 1996.

La circoncision,

Gallimard, 2001.

Azouz BEGAG

Le Gone du Chaâba,

Seuil, 1986.

Le passeport,

Seuil, 2000.

Franz-Olivier GIESBERT

La Souille,

Grasset, 1995,

Prix Interallié 1995.

Le Sieur Dieu,

Grasset, 1998.

Eric HOLDER

La Belle Jardinière,

Le Dilettante, 1994,

Prix Novembre / Décembre 1994.

Bienvenue parmi nous,

Flammarion, 1998.

SA Shan

La Joueuse de Go,

Grasset, 2001

Prix Goncourt des Lycéens 2001.

Impératrice,

Albin Michel, 2003.

Yasushi INOUÉ

Le Fusil de chasse,

Stock, 1982,

Prix Akutagawa 1949.

Le maître de thé,

Stock, 1995.

ABÉ Kôbô

La Femme des sables,

Stock, 1967,

Prix Akutagawa 1962.

La face d’un autre,

Stock, 1987.

MURAKAMI Ryû

Bleu presque transparent,

Robert Laffont, 1978,

Prix Akutagawa 1976.

Raffles hotel,

Philippe Picquier, 1998.

Tableau II.2 : Liste des auteurs sélectionnés en « Coups de cœur » en sept.-déc. 2004 par la bibliothèque observée du réseau des bibliothèques de la Ville de Paris pour un titre antérieur à celui qui les a fait connaître

Auteur

Titre postérieur

qui l’a fait connaître

Titre antérieur

sélectionné en « Coups de cœur »

Paul AUSTER

Léviathan,

Actes Sud, 1992,

Prix Médicis étranger 1993.

Trilogie new-yorkaise,

Actes Sud, 1987-1988.

Amélie NOTHOMB

Stupeur et tremblements,

Albin Michel, 1999,

Grand Prix du roman de l’Académie française 1999.

Attentat,

Albin Michel, 1997.

Éric-Emmanuel SCHMITT

L’Évangile selon Pilate,

Albin Michel, 2000,

Prix des lectrices de Elle 2000.

Hôtel des deux mondes,

Albin Michel, 1999.

Philippe GRIMBERT

Un Secret,

Grasset, 2004,

Prix Goncourt des Lycéens 2004.

La petite robe de Paul,

Grasset, 2001.

Annexe III. Des « coups de cœur » pour mettre en avant des classiques étrangers

6L’annexe III est fondée sur la même partie de l’enquête que l’annexe II. Elle concerne également l’analyse des auteurs sélectionnés en « Coups de cœur ». Mais elle se centre sur les auteurs les plus anciens de la sélection, en prenant comme indicateur la date de décès des auteurs. Il s’avère que parmi ces auteurs disparus figurent des auteurs étrangers, surtout anglophones ou européens, presque tous du XXe siècle, qui, à quelques exceptions près, sont peu étudiés dans les classes de français, marquant ainsi la démarcation de la bibliothèque par rapport au canon académique stricto sensu.

Haut de page

Notes

Tableau III.1 : Liste des auteurs anglais et américains morts au moins vingt ans avant la sélection d’un de leurs romans en « Coups de cœur » en sept.-déc. 2004 dans la bibliothèque de la Ville de Paris observée

Nom d’auteur

Date de décès

Nationalité

W. Wilkie COLLINS

† 1889

Elisabeth von ARNIM

† 1941

Booth TARKINGTON

† 1946

Elisabeth TAYLOR

† 1975

Britannique

Henry JAMES

† 1916

Edith WHARTON

† 1937

Richard WRIGHT

† 1960

Ernest HEMINGWAY

† 1961

John DOS PASSOS

† 1970

Meyer LEVIN

† 1981

Américaine

Tableau III-2 : Liste des auteurs européens non anglophones morts au moins vingt ans avant la sélection d’un de leurs romans en « Coups de cœur » en sept.-déc. 2004 dans la bibliothèque de la Ville de Paris observée

Nom d’auteur

Date de décès

Nationalité

Eduard von KEYSERLING

† 1918

Allemande

Joseph ROTH

† 1939

Stefan ZWEIG

† 1942

Autrichienne

Selma LAGERLÖF

† 1940

Suédoise

Tarjei VESAAS

† 1970

Norvégienne

Mika WALTARI

† 1979

Finlandaise

Sophie KOVALEVSKAÏA

† 1891

Russe

Ivo ANDRIĆ

† 1975

Serbe

Dino BUZZATI

† 1972

Italienne

1 Le Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale où figurent ces programmes est en ligne à partir du second semestre de 1999.

2 Le classement en genre est de mon fait.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Cécile Rabot, « Annexes électroniques de l’article : Le rapport des bibliothécaires de lecture publique aux auteurs », Sociologie [En ligne], N°4, vol. 3 |  2012, mis en ligne le 26 novembre 2012, consulté le 25 mars 2017. URL : http://sociologie.revues.org/1464

Haut de page

Auteur

Cécile Rabot

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page