Navigation – Plan du site

L’européanisation des régimes de care aux aînés. Apports d’une méthode ouverte de comparaison

The Europeanization of home care regimes. Contributions of an open method of comparison
Ingo Bode et Brice Champetier

Résumés

En utilisant les résultats d’un projet de recherche international et en ayant recours à une méthode particulière (la « méthode ouverte de comparaison ») pour enrichir les opérations de comparaison internationale, cet article met en relief l’évolution de quatre régimes de care aux aînés (à domicile) au sein de plusieurs dimensions (rôle du secteur informel et structure du paysage organisationnel en particulier). Il appelle à une reconsidération de l’approche de la path dependance (chemin de dépendance) en matière d’analyse comparative des États‑providence eu égard à la recombinaison des régimes à partir d’« ingrédients » existants mais aussi à l’emprunt sélectif et à l’adaptation des éléments tirés de systèmes étrangers. Il se peut, à ce titre, qu’on assiste depuis les années 1990 à un accroissement des possibilités d’appliquer plusieurs approches à un système donné, avec un discours sur le « care » qui s’internationalise. En outre, il semble que la marchandisation croissante des systèmes de « care » modifie les architectures institutionnelles du « care » préétablies et facilite les combinaisons réciproques entre différentes traditions d’États‑providence.

The Europeanization of home care regimes. Contributions of an open method of comparison

Using the results of an international research project and employing a particular method (the “open method of comparison”) to enrich international comparison, this article highlights the evolution of (home) care regimes in several dimensions (including, in particular, the role of the informal sector and the organizational landscape of service provision). It suggests a reconsideration of the path dependence approach in the comparative analysis of welfare states, given the remix of these regimes on the basis of existing “ingredients,” but also following a selective borrowing and an adaptation of new elements from foreign systems. It seems that, since the 1990s, new opportunities have occurred for applying several approaches to one and the same system, with the discourse about “care” becoming more international overall. In addition, the increasing marketization of care systems appears to erode existing architectures of “care” and to facilitate the novel combinations of different welfare state traditions.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Plan

Introduction
Le care aux aînés : un secteur d’État‑providence marqué par la complexité
L’intérêt d’une « méthode ouverte de comparaison » pour l’analyse des régimes de care aux aînés en évolution
Des trajectoires nationales mises en perspective
Le régime allemand
Le régime anglais
Le régime belge
Le régime italien
Les dynamiques comparatives des systèmes de soins et aides à domicile
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

L’analyse comparée des systèmes de protection sociale a pris un essor remarquable durant les deux dernières décennies. Les études d’Esping‑Andersen (1999) y sont pour beaucoup. Or, son analyse du développement progressif de ces systèmes se base largement sur le présupposé que ces derniers sont institutionnellement « path dependent » dans le sens où des arrangements institutionnels existants influent fortement sur les trajectoires de ces systèmes, y compris de nos jours. Si cette observation paraît être confirmée par d’autres travaux récents, d’aucuns dressent un tableau différent, en soulignant qu’au moins certains secteurs de l’État‑providence s’orienteraient vers une rupture avec la trajectoire d’État‑providence et une réorganisation sur de nouvelles bases. Pfau‑Effinger (2008), par exemple, a pointé des changements dans la configuration allemande en matière de politiques familiales, en soulignant que ces politiques ne sont alors plus prévisibles uniquement par le biai...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ingo Bode et Brice Champetier, « L’européanisation des régimes de care aux aînés. Apports d’une méthode ouverte de comparaison », Sociologie [En ligne], N°3, vol. 3 |  2012, mis en ligne le 24 octobre 2012, consulté le 28 juillet 2014. URL : http://sociologie.revues.org/1382

Haut de page

Auteurs

Ingo Bode

ibode@uni‑kassel.de
Professeur de sociologie, Institut für Sozialwesen, Universität Kassel ‑ Fachbereich Humanwissenschaften - Institut für Sozialwesen ‑ Arnold‑Bode Straße 10 ‑ 34127 Kassel

Brice Champetier

brice.champetier@uclouvain.be
Aspirant au FRS‑FNRS, sociologie, CIRTES, UCL

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page