Navigation – Plan du site

De la sociologie en Amérique

Éléments pour une sociologie de la sociologie étasunienne contemporaine
Sociology in America. Elements for a sociology of u.s. contemporary sociology
Étienne Ollion

Résumés

Objet de nombreuses attentions à l’heure actuelle, la sociologie étasunienne est partiellement méconnue en France. C’est encore plus vrai quand on considère la recherche standard (mainstream). À partir d’une étude principalement statistique menée dans le temps sur une revue (l’American Sociological Review), cet article esquisse un tableau général de cette production partiellement méconnue. Il montre que la discipline s’est largement transformée depuis une trentaine d’années. Surtout, il montre le caractère localement situé d’une production de plus en plus présentée comme modèle dans le monde entier. Produit d’une histoire et d’un contexte particulier, les objets, méthodes, approches ou modes d’écriture des chercheurs outre‑Atlantique diffèrent encore assez nettement de ceux de nombre de leurs collègues français. Trois éléments viennent alors appuyer la thèse d’un caractère spécifique des travaux étasuniens mainstream : les auteurs comme les objets de la discipline sont très majoritairement étasuniens ; un régime épistémologique particulier sert de modèle pour une majorité des recherches ; enfin, les débats s’organisent principalement autour des thèmes définis par les sections de l’association. Pris ensemble, ces éléments fournissent une première esquisse des cadres intellectuels comme des orientations actuelles de la discipline telle qu’elle se fait outre‑Atlantique.

Sociology in America. Elements for a sociology of u.s. contemporary sociology

Despite the attention it receives nowadays, u.s. sociology is partly unknown to French sociologists. This is especially true of « mainstream » research, which makes up for both the majority of published works. While some works have long been integrated and discussed within the French sociological discourse, core segments of contemporary us sociology continue to be excluded. Based primarily on statistics from a flagship journals in the discipline (the American Sociological Review), this article adumbrates a general outline of contemporary u.s. sociology. It shows several important trends in terms of objects, methods and epistemological regime. It also sheds light on the dramatic transformation of the discipline over the last decades. The overall picture provides us with a seemingly paradoxical result: while largely cited as a model for social research abroad, u.s. sociology is largely idiosyncratic. This article offers evidence of this in three essential dimensions: (i) the objects and the authors are largely u.s.‑based; (ii) a vast majority of researches rely on an « implicit epistemology, » that borrows widely to natural sciences; (iii) for the most part, the intellectual debates happen within the institutional boundaries of the « sections » organized by the professional association.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Plan

Une sociologie étasunienne ?
Une production autocentrée
Appropriation et adaptation
Une trajectoire épistémologique singulière
Le régime épistémologique et sa pratique
Diffusion et extension
Variations et oppositions
Une discipline structurée autour des sous‑champs thématiques
Une importante spécialisation
L’organisation sociale et intellectuelle autour des sous‑champs
E Pluribus Unum ? Conséquences de la spécialisation
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le trimestre que Maurice Halbwachs passe à l’université de Chicago à l’automne 1930 est pour lui l’occasion de nombreuses découvertes. La ville et son organisation, l’importante division du travail ou les coutumes locales sont des sujets d’étonnement interminable pour le sociologue français. Mais c’est probablement la rencontre avec ses collègues étasuniens qui suscite chez lui les plus grandes surprises. L’abondance de moyens, leurs objets d’étude ou encore les méthodes auxquelles ils recourent le laissent entre intérêt et perplexité. À propos de Middletown, un futur classique des études de communauté (Lynd & Lynd, 1930 [1929]), il écrit que l’analyse est « comique souvent, mais minutieuse et vivante ». Il refuse aussi de suivre un chercheur dans ses pérégrinations de terrain qu’il trouve trop dangereuses. Et de ses collègues, dit qu’ils sont « plus drôles que Mark Twain », mais pas vraiment rigoureux. Durkheimien fervent, il est tout particulièrement effaré par leur recours quasi ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Étienne Ollion, « De la sociologie en Amérique », Sociologie [En ligne], N°3, vol. 2 |  2011, mis en ligne le 06 janvier 2012, consulté le 25 novembre 2017. URL : http://sociologie.revues.org/1016

Haut de page

Auteur

Étienne Ollion

eollion@ens.fr
Doctorant (CMH/ETT) - Département de sciences sociales – 48, bd Jourdan – 75014 Paris.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page