Navigation – Plan du site

Le miracle et l’enquête

Miracle and Enquiry
Laetitia Ogorzelec

Résumés

Cet article cherche à analyser la procédure de reconnaissance des « miracles » à Lourdes dans une perspective pragmatiste. À partir du cas concret d’une déclaration de guérison, il tente de mettre au jour le travail d’enquête nécessaire à la proclamation d’un « miracle », et plus particulièrement les procédés de preuve permettant à des médecins de se prononcer sur le caractère « inexpliqué » d’une guérison et à l’Église, ensuite, d’établir son caractère « miraculeux » ou non.

This article attempts to analyze, from a pragmatic perspective, the procedure of recognizing « miracles » in Lourdes. On the basis of a concrete case of a declaration of cure, it attempts to bring to light the investigative work necessary for a « miracle » to be proclaimed. In particular, it highlights the evidence processes that allow doctors to pronounce on the « inexplicable » character of the cure and then to establish (or not) its « supernatural » character in the Church.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

Expertise, Religion

Keywords :

Expertise, Religion
Haut de page

Accès au texte / extrait

Plan

Introduction
De la déclaration de guérison au « miracle » : analyse du dossier de J. Frétel
Premier rapport du Bureau médical de Lourdes
Éléments de contexte
Le témoignage
La courbe de température
Le jugement des médecins du Bureau médical et de la Commission médicale nationale de Lourdes
Le jugement de la Commission canonique
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Cet article traite de la procédure de reconnaissance des miracles de Lourdes dans une perspective pragmatiste. À partir de l’analyse du parcours d’une déclaration de guérison, il voudrait montrer que le miracle est le résultat d’un travail d’enquête complexe au résultat incertain (Dewey, 1967).

En se donnant une telle option de recherche, ce travail voudrait s’inscrire dans le renouvellement qui touche, depuis quelques années, les objets que l’on inscrivait habituellement dans le champ de la sociologie des religions. À cet égard, les travaux de E. Claverie (2003, 2009) ont permis de repenser, dans une perspective anthropologique, les phénomènes d’apparitions et les mouvements de pèlerinages qui leur sont associés, en rendant compte de la multiplicité des dimensions et des enjeux qui se nouent autour de ces « phénomènes sociaux totaux ». Les recherches de A. Piette (1999, 2003) invitent au même décentrement par rapport aux modèles établis. Interrogeant à nouveaux frais le ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Laetitia Ogorzelec, « Le miracle et l’enquête », Sociologie [En ligne], N°3, vol. 2 |  2011, mis en ligne le 06 janvier 2012, consulté le 18 août 2017. URL : http://sociologie.revues.org/1003

Haut de page

Auteur

Laetitia Ogorzelec

laetitia.ogorzelec@gmail.com
Doctorante en sociologie, Université de FrancheComté - lasaufc EA3189 – ufr slhs – 32, rue Mégevand – 25000 Besançon

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page